RA 98 : Table des Matières | Guide Pratique | OHP Home Page

Station Géophysique

Les mesures régulières effectuées à la Station Géophysique de l'Observatoire de Haute Provence sont placées dans un cadre opérationnel imposé par l'affiliation aux différents réseaux internationaux: NDSC (Network for Detection of Stratospheric Change), ADN (Automated Dobson Network) et réseau SAOZ. Cette station a été très tôt reconnue comme station primaire du NDSC grâce à la qualité des données acquises et à l'implication forte de la communauté française à qui le Comité scientifique international a confié pour 1998 l'organisation de sa réunion annuelle.

Bilan par instrument

On trouvera ci-dessous une vue globale de l'activité de la station sous la forme d'un nombre de nuits -ou de jours suivant l'instrument- d'observation pendant l'année. Sauf indication contraire, les nombres donnés dans le tableau ci-dessous représentent des mesures brutes qui n'ont pas encore toutes fait l'objet d'une validation. On remarquera une légère diminution du nombre d'observations (à l'exception de SAOZ et Dobson). Nous avons été contraints de diminuer la fréquence des mesures les plus coûteuses (lidars) tout en respectant le minimum adapté aux caractéristiques des phénomènes observés.

Nombre de journées d'observation en 1997
lidar Rayleigh (temp.)
221
lidar ozone (stratosphère)
180
lidar aérosols
163
lidar vent
75
    lidar ozone (troposphère)
70
spectromètre SAOZ
363
spectrophotomètre Dobson
305 (241 utiles)
sondages ballon
64

On remarquera également dans ce tableau que le nombre de jours de mesures utilisables de quantités intégrées d'ozone effectuées à l'aide du spectrophotomètre DOBSON bien que restant assez élevé (241) est notablement inférieur aux nombre de mesures brutes. En fait, malgré une modernisation partielle de l'environnement informatique, le nombre de pannes est resté assez conséquent et nécessite de l'opérateur une attention constante.

Dans la suite du texte l'activité de la station sera présentée en terme de résultats scientifiques obtenus grâce aux observations systématiques entreprises à l'OHP. Cette présentation a l'avantage de donner une vue plus synthétique de l'activité conduite dans le cadre des réseaux que la présentation par instrument utilisée les années précédentes.

Bilan scientifique

Publications