RA 2002: Table des Matières | Guide Pratique | Page d'accueil OHP


Rapport d'activité des membres du groupe scientifique


L. Arnold

L. Arnold travaille sur l’identification de bio-marqueurs pertinents pour l’observation spectroscopique à venir des exoplanètes (ESA/Darwin, NASA/TPF et VLT-Planet Finder). Il a publié en 2002 les résultats d’observations faites au télescope de 80 cm de l’OHP montrant que la végétation terrestre donnait dans la lumière cendrée un signal de 4 à 10% vers 7000 Å. Ces observations ont été poursuivies au NTT (ESO Chili) avec le spectromètre EMMI.

Par ailleurs, il met en place une collaboration avec le CEREGE pour étudier le signal de la végétation donné par la Terre « blanche » du dernier maximum glaciaire (18000 ans BP) et la Terre « verte » de l’optimum holocène (8000 ans BP). Ce travail a pour but d’estimer quelle amplitude extrême peut avoir le signal de ce bio-marqueur pour différents angles de vue et en fonction de la couverture nuageuse.

D. Gillet

En plus de son activité au sein de la section 14, D. Gillet a poursuivi ses travaux scientifiques sur l’hydrodynamique radiative stellaire. Il a en particulier terminé un travail en collaboration avec G. Massacrier (ENS Lyon) et A. Fokin (Institut d’Astronomie de Moscou) sur la compréhension et l’évaluation des pertes radiatives occasionnées par le passage d’une onde de choc dans une atmosphère d’étoile. Il a également dirigé la thèse d’Hervé Le Coroller sur les effets de la conductivité électronique, thèse soutenue en septembre 2002. Sa collaboration avec Y. Fadeyev a été poursuivie sur le calcul de la structure fine des ondes de choc hypersonique dans le cadre de plusieurs séjours en France et en Russie. Ses travaux avec P. Mathias et A. Lèbre, basés sur des observations avec Aurélie et Élodie, ont permis de dégager un certain nombre de résultats originaux sur les étoiles post-AGB et la céphéide extrême BW Vul. Enfin, D. Gillet a continué à suivre l’évolution du projet Sophie avec en particulier l’organisation avec Claire Moutou du LAM d’un workshop sur Sophie en mai ou juin 2003 à l’OHP.

S.A. Ilovaisky

Dans le cadre des études de sources X transitoires, S. Ilovaisky a poursuivi l’étude de l’activité de la source récurrente Aquila X-1. Un nouvel épisode a pu être observé en mars-avril 2002 avec la caméra CCD du télescope de 1,20 m de l’OHP (VSNET alert No. 120). Depuis, la source est restée dans son état quiescent. Un article présentant l’ensemble de l’activité de cette source entre 1995 et 2002, et la corrélation détaillée avec le flux X mesuré par le détecteur ASM (2-10 keV) du satellite Rossi/XTE, est en cours de rédaction.

J.-P. Sivan

J. –P. Sivan a continué d’apporter sa contribution au programme franco-suisse de recherche de planètes extrasolaires qui se poursuit depuis 1996 au foyer du télescope de 1,93 m avec Élodie.

M.-P. Véron-Cetty et P. Véron

M.-P. Véron-Cetty et P. Véron ont poursuivi une étude détaillée des profils complexes des raies en émission dans les galaxies de Seyfert 1.  En particulier et en collaboration avec Monique Joly (Observatoire de Paris), ils ont analysé en détail le spectre d’émission de I Zw 1 afin de construire un « template » du fer plus fiable. Ce travail est basé sur des spectres, à grand rapport signal sur bruit, extraits des archives de l’Anglo-Australian Telescope et du Télescope William Herschel à La Palma.

M.-P. Véron-Cetty et P. Véron ont également entrepris une étude de la variation des différentes composantes de la raie Hb  dans la galaxie NGC 5548 afin de mieux déterminer le « time lag » entre le continu et ces composantes. Ce travail est basé sur les 1368 spectres de l’ « International watch of NGC 5548 ».

Enfin, M.-P. Véron-Cetty et P. Véron en collaboration avec D. Engels et F.-J. Zickgraf (Hambourg), W. Voges (Max-Planck, Garching), S. Balayan, S. Hapokian, A. Mickaelian (Buyrakan), V. Chavushian, R. Mujica (INAOE, Mexique) et D. Xu (Beijing) ont entrepris la recherche de galaxies de type NLS1s dans le catalogue ROSAT et situées dans la zone du « survey » de Hambourg.


Rapport d'activité des membres du groupe scientifique : table des matières
RA 2002 : Table des Matières | Guide Pratique | Page d'accueil OHP