CNRS   |   INSU   |   INEE   |   AMU   |   PYTHEAS   |   ECCOREV   |   IPSL     
Page d'accueil OHP

Le spectrographe "C"



Photo (c) Ministère de la Culture


Ce spectrographe, à un seul prisme de flint, a été le premier instrument utilisé à l'OHP sur le télescope de 1m20, lui-même le premier télescope installé à St. Michel en 1943. Fabriqué en 1936 par Mr. J. Cojan (Société Generale d'Optique) pour D.Barbier et D.Chalonge (Institut d'Astrophysique de Paris), il a été ensuite laissé à l'OHP. Il a connu une très longue période d'activité, entre 1944 et 1974, servant à prendre plus de 4500 plaques. Le premier spectre date du 23 Juillet 1944.

Il comportait un collimateur d'environ 400mm de focale, avec l'objectif ayant une ouverture de 70mm (f/5.7), diaphragmé à f/6. La chambre ouverte à f/3.5 ayant une focale de 215mm. Le prisme est en flint dense (FDC2036) avec un angle de 66°. Cet instrument était utilisable dans plusieurs domaines de longueur d'onde, allant de l'ultraviolet (4000 Å) à l'infrarouge (8700 Å) avec la plaque photo comme détecteur. La dispersion était de 49 Å/mm à 3930 Å, 52 Å/mm à Hε, 77 Å/mm à Hγ, 120 Å/mm à Hβ et 330 Å/mm à Hα. En 1954 il subit des modifications à Marseille pour améliorer sa stabilité (Boulon 1957, 1963). C'est la version modifiée qui est illustrée ci-dessus. Voir les changements.

Cet instrument a servi à réaliser un très grand nombre de thèses et publications scientifiques. Citons en particulier la publication "An Atlas of Be Stars" (Hubert-Delplace et Hubert 1979) présentant un atlas photographique des variations dans le spectre de 148 d'étoiles de type B à raies d'émission.


Dernière mise à jour : 30 juillet 2009